Que se passe-t-il si vous buvez beaucoup de tequila?

Dites-lui ce qui t'est arrivé à Xilitla pour qu'il ne veuille pas essayer le mezcalito. Edson à ditLe fait est que El Ro il a senti le mort lui parler.Ce n'était pas le mort, c'était mon bras qui me parlait. Nous rions tous.Tu vu, ils vont penser que je suis fou.Mais si vous êtes Carnal! Dis-moi, qui connaît mieux que moi? Wey Vous souvenez-vous de cette époque avec la tequila Viuda de Romero? Dit Edson.Je t'ai dit que des choses étranges l'arrivent toujour à Rodraz.Cette jour-là, nous avons campé dans un petit village isolé, avec un étang cristallin, just à côté du Catemaco, Veracruz.Catemaco est célèbre parce que les sorcières et les nahuales abondent, non? Quelqu'un a ditÁndale! c'est peut-être pour ça. Edson a ditEh bien, nous sommes arrivés à cet endroit isolé et nous n'avions rien à manger à part un sac de biscuits de animalitos et une bouteille de tequila Viuda de Romero.Wey, et la putain de cruche d'eau, je ne sais pas à qui il voulait la porter.Si c'est vrai, vous êtes passé. Nacho a ditEh bien, qu'en est-il et cela vous a donné soif, Carnal!N’importe quoi ! c'est pour cela que nous avons apporté la tequila. Il a répondu.Eh bien, de toute façon, le truc c'est que cette nuit-là à l'intérieur de la tente nous étions El Boti, Toño, Nacho, Rodraz et moi.Et tu connais déjà à ton ami, la nuit tombe et il commence à philosopher.Il discutait avec El Boti de l'amour et de Dieu. Quand Rodraz bouteille à la main sort au milieu de la ville et crie. Dieu est… !Y madres! à ce moment-là, la foudre frappe le lampadaire derrière lui. Et ce wey commence à sauter et à crier. C'est certain! C'est certain! Style Forrest Gump.Boti a dû sortir tout effrayé pour courir après lui pour le ramener à la tente. Tu te rappelles?Et qu'avez-vous crié?Non, ne l'invoquez pas à nouveau. Edson à ditLe fait est que tu l'expliques à lui, comment ton bras a te parlé cette nuit-là? Pour que il ne vouliez pas aller au Real de Catorce.mais, n'était-ce pas à Xilitla?Si la deuxième fois que nous avons essayé le mezcalito était à Xilitla, la première était lorsque nous l'avons collecté dans le désert du Real de Cartorce trois jours avant, mais cette nuit-là au désert rien ne s'est passé, eh bien, rien dont nous étaient conscients.Parce que, quand l'entité a commencé à parler, nous l'a dit. Le rituel vous l'avez commencé il y à trois jours dans le désert, et maintenant vous devriez le terminer ensemble, dans la selva de Xilitla¡No! ¡Vraiment! Qui a commencé à te parler?Mezcalito. J'ai l'ai à répondu.

+

Au Café del Fondo

J’étais en train de manger mes Enchiladas con bistek en calme, quand on te a vu passer avec une rousse à travers les barreaux de la fenêtre del Café del Fondo. Dit Nacho.Ma deuxième image était quand je les ai vus francir la porte. Et j’ai pensé la bouche pleine , !Ya valió madres! en voyant Natacha.Rodraz tournait le dos à la porte pour ne pas voir cette figure unique.Je l’ai vu se refléter dans ton visage, Carnal! ne t’inquiète pas. J’ai ri. Elle portait un pantalon kaki avec des sacs sur les côtés, un chemisie marron de style hindou et beaucoup de bracelets sur les bras, et autour du cou un collier fait de boules de bois qui sentaient les fleurs. Comment cette Wey l’idéalise-t-il? C’était un chapelet en bois de santal tibétain, donc ça sentait comme ça, dit Edson.Le truc, c’est que ça sentait vraiment bon.Si contrairement à nous, nous n’avions pas d’eau dans la maison. J’ai dit.Bref, laissez-moi terminer la scène. Dit Nacho et pendant ce temps, il prit une autre gorgée du mezcal qu’Edson venait de lui servir.Lorsqu’il s’est assis à table avec nous, j’ai parfaitement vu comment ses pupilles se dilataient.Ah, oui wey! C’est n’importe quoi, Nacho.Si, je sais que tu ne me crois pas, mais je l’ai vu.!No mames¡ nous venions du soleil et vous étiez refondus dans un coin, car vos yeux n’allaient pas se dilater.Eh bien, je n’ai pas vu le vôtre s’étendre. Nacho a dit, Edson et moi avons ri aux éclats.Pinche Nacho, j’ai les yeux noirs Carnal. Nacho prit son verre et se leva.Non, non, non, vous deux n’enlèverez pas mon illusion. Elle était habituée au soleil, ce n’était pas à cause du changement de lumière. Nous rions encore plus.Mais si Natacha est française, comment va-t-elle s’habituer au soleil? J’ai dit. De plus, ce n’est pas habituel.En aucune façon. Et il but son verre d’une gorgée. Elle était déjà au Mexique depuis un moment et était habituée au soleil d’ici.Je pense que elle étais à peine à Monterrey depuis une semaine, avant de redescendre à Querétaro avec nous.Le fait est que, entre Natacha et moi, il y avait de la chimie puisque nous avons échangé des regards à travers la fenêtre du Café del Fondo.Parle le Latin Lover. Dit Edson pendant que Nacho réparait sa chemise.Au contraire, je pense que vous l’avez effrayée Carnal. Nous ai dit.Mais j’avais pris un bain. J’ai dit à EdsonDans des seaux! Mais ils n’avaient même pas de savon dans la Casita del Terror. Edson nous a ditBien sûr. J’ai l’ai dit. Le savon Zote que mes anciens colocataires avaient laissé derrière eux.Ceux qui avaient le chien tous horribles?S’ils étaient partis une semaine auparavant, la bonne chose est qu’entre Nacho et moi nous avons fait un peu de ménage car la maison était en désordre.Tu te rappelles? Nacho a ditNon, je ne veux même pas me souvenir, et je ne parle même pas de ce que nous avons vu dans la salle de bain.Putain de fou. Vous me devraient de remercier de les avoir invités à la maison ce soir-là pour le dîner, car je suis sûr que vous n’avaient même pas assez pour ça. Et leur voyage aurait été nul.Wey, cette décision a tout changé. Aussi pendant la transe je t'ai vu, c'était quelque chose de très fou que je dois te dire. J'ai dit à Edson.Ah Pinche Rodraz, Tu vas commencer à philosopher. !Salud¡ Carnal.!Salud¡

+

Un après-midi à Queretaro

Ce dernier latte accompagné du pain trempé dans une sauce rouge piquante à neuf heures du matin. Cela a toujours provoqué un premier avertissement au coin entre Madero et Juaréz devant le jardin Zenea à Querétaro. Et à la seconde douleur, nous avons commencé à accélérer notre rythme, mais à la hauteur d'Angela Peralta nous avons couru voir qui atteindrait la salle de bain de la maison en premier, à Pasteur 64.Regardez ceci est le musée régional. Je lui ai dit en courant.Et c'est le temple de San Antonio, mais nous ne sommes jamais entrés. Hurla Nacho.Pas de mamans, je ne suis pas là! Avez-vous la clé? Je sors en premier. En aucune façon. Regarde ça dans ce bar ça va bien, on peut venir. Ouvre la porte. Haha. Ah ah a hurlé Natacha.Nous nous sommes bousculés tous les trois pour entrer. Nous avons couru dans le couloir de la maison jusqu'à la deuxième porte en bois que nous avons presque cassée. Nacho entra le premier dans la pièce et réussit à ouvrir la porte de la salle de bain. Putain de mec! Mais vous le précipitez.Natacha sautait peu. Et c'est là que tu habites?Elle scruta la pièce avec son regard.Oui, je vis ici. Et Nacho? Il est venu passer l'été. Il est trés cool ta maison. Merci j'ai répondu de la salle de bain. Ce n'est pas à moi, je le loue.Merde Nacho! tu aurais allumé une allumette, lui ai-je crié. Passe-moi une cigarette, ne sois pas comme ça. Nacho en alluma un pour lui-même et m'en tendit un par la fenêtre du patio. Quels beaux carreaux le sol a, Ils forment des personnages, vous les avez déjà vus. Dit Natacha depuis la salle de bain. Si c'est une histoire. Dit Nacho.Nous nous sommes allongés pour nous reposer un moment dans les canapés pendant que Marion visitait la maison. Et que faisons-nous? Pourquoi n'allons-nous pas au musée de la ville et ensuite voir si je fais le Rosalío Solano? La même chose et nous laisse entrer gratuitement. Venez!Et vous ne fermez pas votre maison? Non, qu'est-ce qu'ils vont voler? Peut-être qu'ils nous donneront même quelque chose. La largeur de ces trottoirs n'est-elle pas une blague? Demanda Nacho à Natacha. Vous allez commencer. J'ai dit. J'ai l'idée de créer une série de photos avec les trottoirs absurdes de Querétaro. Vraiment! Ils sont ridicules. Nous avons passé tout l'après-midi ensemble et, en fin d'après-midi, nous nous sommes dirigés vers la maison d'Edson.Connaissez-vous déjà Real de Catorce? Nous a demandé. Moi non et toi? Et toi non plus? Non, mais ils m'ont recommandé d'y aller.C'est le nom d'un groupe, non? Nacho a ditNe soyez pas wey! Oui aussi, mais Real est une ville fantôme de San Luis Potosí.Oh non, je ne le connais pas. Et qu'y a-t-il ou quoi? Dit Nacho. Peyotl. Dit Natacha. Nous sommes tous les trois silencieux. Edson a ouvert la porte de sa maison. Vous étiez déjà en retard, où étiez-vous?

+